ALAN SIVESTRI

Suite From Forrest Gump

BO: I'm Forrest... Forrest Gump...

 

 

 

IMGP5557 Lever du soleil sur la Californie

 

Je suis arrivée à San Francisco… Mi figue, mi raisin…

 

Et pourtant…

 

Une arrivée magnifique avec un lever de soleil à vous couper le souffle,  des couleurs partout…

 

IMGP5566Lever du soleil sur la Californie


Une approche sur la ville qui reste fidèle à tout ce que l’on a pu en rêver, ces building qui s’élancent vers le ciel, alors qu’on ne les voit et ne les ressent plus une fois dans la rue…

 

 

IMGP5622Arrivée sur San Francisco

 

En fait, je suis juste arrivée à San Francisco, je n’ai pas encore vécu cette ville… Et puis pendant le trajet, les trois choses qui m’ont quand même le plus marqué, c’est que les gens que j’ai rencontré étaient un peu secs dans leurs relations, je me suis trouvée face cette amérique du sandwich et de l'obésité et je voyais des drapeaux à tous les coins de rue, je ne sais pas pourquoi mais ça ma vraiment dérangé… Alors est ce que c’est la transition avec le Canada qui donne cet effet, la fatigue peut être un peu aussi, je n’en sais rien, mais je vous promets que c’était bizarre… Bien évidemment il n’est pas question de rester sur cette impression je vais aller découvrir cette ville et je suis sûre que je vais adorer… Et vous aussi… Peut être l'avais-je trop imaginée, trop idéalisée, trop je ne sais pas...

 

IMGP5644

La gare de San José


Je suis repartie dès le lendemain matin vers San José, à quatre vingt kilomètres au sud de San Francisco, y retrouver une amie de jeunesse, une joueuse de hockey sur gazon avec qui j’ai partagé quelques stages et matchs en équipe de France… Christine habite à San José avec sa famille depuis 16 ans, on ne s’était pas revue depuis au moins 25 ans… Et c’est drôle comme ça fait toujours le même effet dans ces cas là… C’est comme si c’était hier, tellement de complicité et de souvenirs en commun, et on se souvient des choses qui nous ont fait rire et des moments de jeux qui nous ont fait vibrer… J'adorais jouer avec elle, elle était toujours au bon endroit... Je savais où elle était... Une intelligence de jeu, une belle vision de l'ensemble...

 

IMGP5732Pierre Yves et Christine

 

Christine, ancienne véto en France devenue gestionnaire, comptable et manager aux USA après avoir fait une MBA en France… Pierre Yves ingénieur, qui vient de développer une nouvelle application dans sa boite dont voici le lien… Un coureur de fond qui a fait l’UTMB (Ultra Trail du Mont Blanc) cette course incroyable dans les Alpes l’été dernier et qui court sur des distances d’environ 160km, un fou de nature et de course à pied…

 

IMGP5769

Clémence

 

Clémence l’ainée bientôt 18 ans qui vient d’intégrer Stanford ou elle apprend, la psychologie, les sciences de la vie et l’espagnol, elle joue au Hockey sur gazon dans son université… Elle est née en France, mais je peux vous dire qu’elle a vraiment intégrée l’éducation américaine…

 

IMGP5778

Adrienne

 

Et Adrienne 10 ans en Middle School, née ici, elle joue au basket, au soccer, et de la flute…

 

Le système scolaire américain est proche de celui du Canada au moins sur un point, l’intérêt que l’on porte au savoir être… Ici on développe la confiance en soi et les réseaux…

 

IMGP5689Stanford en rouge contre Berkeley... 2-0... Elles ont gagné...

 

J’ai assisté au match de hockey sur gazon de fin de saison à l’université de Stanford… Un derby entre Stanford et Berkeley, université voisine. Clémence a intégrer cette université prestigieux avant tout pour ses qualités humaines… C’est une bonne joueuse de hockey qui a un cursus scolaire honorable, mais pas forcément prestigieux, elle a de très bonnes compétences, mais surtout elle a un savoir être qui correspond aux critères de sélection de cette université… Après le match, les parents restent dîner avec les joueuses, chacun ayant amené quelque chose à partager et ils se rencontrent. Ici on ne se présente, pas forcément tout de suite mais après avoir discuté pendant dix minutes avec quelqu’un… Et ça fait parti du rituel, on dit d’où l’on vient et ce que l’on fait et on se présente…

Hi my name is Bruce, nice to meet you… Hi my name is Christine, nice to meet you Bruce…

La relation est simple et conviviale, naturelle, on est là pour se rencontrer et même les jeunes le font avec les adultes, c’est dans ces occasions qu’ils apprennent à le faire…

 

Clémence n’est pas française… Enfin si, elle a des parents français, elle est née en France, peut être jouera-t-elle un jour en équipe de France, puisque les sélectionnées américaines viennent davantage de  la cote Est, mais elle a été éduquée à l’américaine… On continue de parler français à la maison, mais elle vient de quitter la maison… Elle est plus à l’aise avec l’anglais c’est la langue que tout le monde parle ici et elle vit ici… Nous avons un peu discuté ensemble au départ en anglais et puis en français, elle a un petit accent c’est drôle… Elle aime ce pays, elle y vit bien, elle est heureuse d’avoir pu intégrer cette université dont elle rêve depuis enfant, quand son père courait déjà dans les allées du campus, elle dans la poussette, pendant que sa mère arbitrait un match… Et elle l’avait dit : « un jour je viendrais dans cette université »…

 

Qu’aurait fait Clémence si elle était restée vivre en France… Quelles études, quel cursus, quelle jeune fille serait-elle ? Avec quel état d’esprit ? Et là je me dis que l’on touche complètement à la question qui se pose sur ce tour du monde…

 

Pourquoi j’apprends ? A quoi ça sert ? A l’endroit où je vis ?

 

Les réponses s’inscrivent petit à petit avec les rencontres et les expériences des uns et des autres… Vivre quelque part c’est s’adapter à la culture, aux rituels, à l’éducation, aux traditions (Halloween bientôt et Thanksgiving), aux modes et vies…  Répondre aux besoins économiques et sociaux… Hier pendant le match, le français n’était plus de rigueur, on parle anglais forcément, on participe la vie sociale du pays…

 

ETATS-UNIS-1165.JPG

 

Christine et Pierre Yves sont arrivés à San José au départ pour rester 2 ans… La première année a été très difficile et puis ils se sont accrochés, au bout de 2 ans ils auraient pu rentrer, mais après tout ce qu’ils avaient mis en place ils se sont dit que ça pouvait être sympa de continuer l’expérience… Adrienne est née ici, leurs amis français sont rentrés les uns après les autres et ils ont de plus en plus d’amis américains. Dans leur travail ils ne côtoient que des anglo-saxons, et ils sont aussi restés parce que le système éducatif ici leur plaisait… Ils ont la double nationalité, ils repartent voir la famille en France tous les deux ans. C’est ce que l’on peut définir, je pense, comme une parfaite intégration…

Merci à eux pour leur accueil, leur envie de participer à ce projet… Hier grâce à leurs contacts j’ai rencontré une personne qui a sa nièce qui fait des déplacements sur l’Afrique du sud et je devrais revenir pour la rencontrer et puis un Néo Zélandais qui était de passage pour voir sa fille qui est à Stanford et lui aussi va me mettre en contact avec des enseignants au Nord d’Auckland…

 

Nous avons vécu de grands moments d’échanges sur leur expérience américaine, une écoute et une disponibilité pour un sujet qui les passionne aussi. Et puis un merci spécial à Adrienne pour sa fraicheur, sa joie de vivre et ses quelques moments de flute dont je fredonne l’air régulièrement. Elle aussi vit cette Amérique dans son école qui accueille beaucoup d’hispanisants… Une autre histoire que je vous raconterais surement dans un livre…

 

IMGP5661

Un voisin du jardin

 

Je repars sur San Francisco… J’y ai pleins de choses à voir et à vivre… Je suis sûre que cette prochaine arrivée y sera encore différente…

 

Je vous fais aussi un point sur les échanges entre les écoles avant les vacances c'est à dire vendredi...

 

A bientôt

 

 

 

logo.jpg

 

logo 2   carte visite christele  FSCF-LOGO-loireatlantique1      Logo       maplemuse-large

 


Retour à l'accueil