La vie
Secrète
L'insondable énigme

Le temps
Réduit
Cette aventure du souffle
A l'aune d'un sablier

En nos corps dissemblables
En nos visages divers
Quelle symphonie traduisons-nous
Quel récit,
Quel livre ouvert
De notre chair si concrète
D'où tirons-nous lumière ?

Chacun côtoie
Le fleuve des présences
Personne n'escorte
La mer.

Andrée CHEDID

 

IMGP0827.JPGCoucher de soleil à Dominical...


  

Retour à l'accueil