IMGP6582 (2)

Marché aux fleurs... Saigon

 

Cet article je le dédie à tous ceux que j'ai rencontré pendant mon périple en Asie du Sud Est... Merci pour tout l'amour que vous m'avez offert...

Que chacun prenne le temps de s'apprivoiser, de s'aimer pour qu'ensemble, nous allions vers un monde d'Amour, de sourires, de vies et de bonheur partagé !

Très belle journée à vous...

 

 

IMGP6233

Fleuve Saigon et ses docks... Saigon

 

 

J'ai découvert pendant mon séjour à Saigon (Ho Chi Minh), "l'Amant de la Chine du Nord" que je n'avais pas lu... J'ai retrouvé l'ambiance de "l'Amant" avec quelques nuances... Je l'ai trouvé plus précis et plus doux...

Voici donc Saigon à travers cette lecture, quelques extraits. Une autre façon de visiter la ville... Je n'ai pas retrouvé les garçonnières du livre, j'ai donc représenté cette ambiance avec des photos de la Pagode Thien Hau qui se trouve dans le quartier chinois (Cholen) un endroit magnifique... Et je suis sûre qu'ils s'y sont promenés...

 

 

 

IMGP6191

Cathédrale qui se trouve dans le même quartier que le Lycée et le pensionnat... Saigon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP6517

Ancien Lycée Chasseloup-Laubat... Saigon

 

 

« C’est le commencement de l’histoire

L’enfant est encore sans le savoir.

Et puis, devant elle, tout à coup, le long de l’autre trottoir, à sa gauche, arrêtée, il y a l’histoire, l’auto du bac, très longue très noire, tellement belle, tellement et chère aussi, tellement grande. Comme la chambre d’un Grand Hôtel.

L’enfant ne la reconnait pas tout de suite. Elle reste là, arrêtée devant elle. A la regarder. Et puis à la reconnaitre. Et puis à le reconnaitre. Et puis à le voir, lui, l’homme de la Mandchourie endormi ou mort. Celui de la main, celui du voyage.

Il fait comme s’il ne l’avait pas vue.

Il est là où il était, à droite sur la banquette arrière

Elle le voit sans avoir à le regarder…


… Elle croyait, elle savait que c’était là, dans cette scène extérieure, à partir d’une sorte d’intelligence qu’ils avaient eu de leur désir, tout raisonnement banni, qu’ils ne s’étaient plus empêchés de rien, qu’ils étaient devenus amants. »

 

 

 

 

IMGP6277

Pensionnat qui ressemble à celui où elle était qui n'existe plus... Saigon


« C’est la pension Lyautey la nuit.


La cour est déserte. Vers le réfectoire les jeunes boys jouent aux cartes. Il y en a un qui chante. L’enfant s’arrête, elle écoute les chants. Elle connait les chants du Vietnam. Elle écoute un moment. Elle les reconnait tous. Le jeune boy du paso doble traverse la cour, ils se font signe, se sourient : Bonsoir…


… Hélène Lagonelle demande s’il est beau. L’enfant hésite. L’enfant dit qu’il l’est. Très très beau ? demande Hélène. Oui. La douceur de la peau, la couleur dorée, les mains, tout. Elle dit qu’il est beau tout entier. »

 

 

 

 

 

 

IMGP6472

Motobike... On cherche les garçonnières derrière le marché... Cholen... Saigon 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP6349

Le marché... Cholen... Saigon 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP6361

Le marché... Cholen... Saigon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP6404 - Copie

Pagode Thien Hau... Cholen... Saigon

 

 

« La garçonnière.


La nuit est venue. Le ciel est de plus en plus bleu, éclatant. L’enfant est loin du chinois, vers la fontaine, allongée dans l’eau fraiche du bassin. Elle raconte l’histoire de sa vie. Le chinois écoute de loin, distrait. Il est déjà ailleurs, il est entré dans la douleur d’aimer cette enfant. Il ne sait pas bien ce qu’elle raconte. Elle est toute entière dans cette histoire, et que ça lui est égal qu’on ne l’écoute pas. Elle dit : Même lui, qu’il n’écoute pas, ça fait rien.

-          Ça fait rien que tu n’écoutes pas. Tu peux même dormir. Raconter cette histoire c’est pour moi plus tard l’écrire. Je ne peux pas m’en empêcher. Une fois j’écrirai ça : la vie de ma mère. »

 

 

 

 

 

IMGP6373

Pagode Thien Hau... Cholen... Saigon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP6394

Pagode Thien Hau... Cholen... Saigon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP6523

  Ancien Lycée Chasseloup-Laubat... Saigon

 

« Le Lycée.


Les couloirs sont pleins d’élèves. L’enfant attend contre un pilier du couloir. Elle est tournée vers le dehors, isolée.

Le censeur passe, lui touche l’épaule. Il dit : j’ai à vous parler.

Elle suit le censeur dans son bureau.

-          Voilà, bien sûr les mères d’élèves ont interdit à leurs filles toute fréquentation avec vous. Vous le savez… L’enfant sourit. Elle le sait…


-          ...C’est à cause de ma mère que vous me prévenez

-          Oui vous savez l’estime que j’ai pour elle. (Temps) Qu’est-ce qu’on peut faire d’après vous.

-          On peut continuer vous et moi. Vous à me prévenir et moi à ne pas rentrer à Lyautey… Je ne sais pas… Et vous ?

Silence

-          Moi, je ne sais pas. »

 

 

IMGP6670

Pagode Thien Hau... Cholen... Saigon

 

« La garçonnière.


Il la porte sur le lit.

Il éteint la lumière.

Il fume l’opium dans la pénombre de la chambre.

De la musique arrive comme chaque nuit, des chants chinois, loin. Et puis ensuite tard dans la nuit, très bas, arrivent les trains du Duke Ellington qui traversent la rue, les portes des chambres.

Et puis ensuite encore plus tard et plus bas et plus seule, cette Valse Désespérée du commencement de l’histoire d’amour. »

 

 

 

IMGP6671

Pagode Thien Hau... Cholen... Saigon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP6695

Pagode Thien Hau... Cholen... Saigon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP6807

Poissons relachés dans la rivière de Saigon... Un porte bonheur... Saigon

 

 

 

 

 

Merci à vous et à bientôt...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

logo 2   carte visite christele  FSCF-LOGO-loireatlantique1      Logo       maplemuse-large

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil