6

Art de la rue San José

 

Je voulais vous écrire l'article sur "Apprendre au Costa Rica" et je me dis que j'aurais largement le temps de l'écrire dans l'avion ou pendant le voyage qui m'attend... J'aime bien ne pas faire ce que j'avais prévu, c'est que j'ai autre chose à vous raconter...

 

Je vais quitter le Costa Rica dans quelques heures et...

Je reviendrais...

Alors avant de partir je voulais vous parler de ceux que j'ai rencontré ici et aussi de tout ce qu'il se passe autour de ce projet...

 

Je voulais vivre cette dernière journée ici en vous parlant d'eux... Des acteurs de ce projet, de ceux qui ont accepté de le suivre et de ceux qui le découvre et qui ont envie d'y participer... Qui ont envie de le faire vivre de lui donner du sens, de venir me dire que c'est nécessaire et que l'on peut en faire une magnifique aventure humaine... Une forêt de liens, d'échanges, de partages, protégée par des enfants et leurs enseignants, leurs parents et tous ceux qui pourraient se sentir concernés...

 

 

En revenant, de mon périple j'ai eu envie de retrouver ceux que j'avais rencontré en arrivant... Ceux qui en quelques heures, lors d'un skype et lors d'un séminaire, m'ont fait comprendre que l'on allait vivre un truc formidable... Ceux qui m'ont accueilli avec tellement de chaleur et de vie...Je n'ai pas pu tous les revoir parce que c'est encore les vacances ici et qu'ils n'étaient pas tous disponibles mais j'en ai vu quelques uns...

 

Ecoles 2864Marielos et Olga... Ministère de l'éducation

 

J'ai revu Olga qui travaille au ministère de l'éducation et qui s'occupe des classes bilingues en maternelle et en Primaire. On a passé une matinée ensemble à parler éducation et aussi de la vie devant un café... Elle m'a raconté son histoire... Une sacrée histoire que celle d'Olga...

Elle avait une grand mère à Barcelone qui a rencontré un hongrois qui passait par là, soit disant pour aller en Amérique, mais il n'y est jamais parti, il n'a jamais voulu apprendre le Catalan non plus... Ses autres grands parents sont Costariciens... Le père d'Olga venu du Costa Rica voulait aller faire ses études en Europe, alors en passant par le Panama, il a rencontré le fils de la grand mère d'Olga de Barcelone, qui lui a dit: Va donc voir ma famille, ils pourront t'aider... Arrivé à Barcelone, il est allé dans cette famille et a rencontré la mère d'Olga... Ils sont allés en France et le père a étudié à la Sorbone... Dans la famille de Barcelone on parlait déjà le français, on avait fréquenté les écoles françaises... Olga est née à Barcelone sa mère est revenue exprès de France pour qu'elle naisse là bas, elle a aussi fréquenté les écoles françaises et a fait des aller-retour avec sa famille entre le Costa Rica et l'Espagne (Barcelone)... Elle parle le français couramment forcément c'est une langue qu'elle défend depuis toujours et elle est mariée à un Italien...

C'est incroyable ces Costariciens qui défendent cette langue avec autant de passion... Avec Olga on va trouver d'autres écoles ici qui vont avoir des échanges avec des écoles en France, je vais bientôt en manquer si ça continue... Pour elle et comme beaucoup de gens ici, parler une langue c'est s'ouvrir sur le monde et parler le français c'est en plus aller vers une culture qu'ils aiment et qui pour eux est synonyme de paix...

Puis avec Olga on est allées voir Marielos, qui travaille aussi au ministère et qui s'occupe du secondaire, là aussi on a discuté de l'éducation et des échanges possibles... On s'est mise à vraiment se dire que l'on allait vivre un truc exceptionnel si l'on arrive à faire tout ce que l'on voudrait faire... C'est en les rencontrant que j'ai compris que la machine était en route et que j'allais revenir, parce qu'elles se sont aussi appropriées le projet et qu'elles ont aussi des choses à proposer pour qu'il se pérénise... Et puis mettre en place ces échanges c'est cautionner l'existence de cette langue dans les programmes, c'est lui donner du sens la rendre encore plus vivante...

 

3Art de la rue San José

 

On a essayé avec Sofia, Sonia, Maud et Romain de se revoir mais ça n'a pas été possible... Eux ce sont les architectes du début du séjour... Ceux qui ont construit les premiers liens pour vivre cet incroyable Skype entre les enfants de Tara et ceux de Monnières... Voici d'ailleurs ce skype vu de Monnières...

 

 

 

 

 

Maud travaille à l'ambassade de France, elle s'occupe de toutes les questions autour de l'éducation et de l'enseignement, elle m'avait donné l'occasion de participer au séminaire des professeurs de français du Costa Rica et d'y rencontrer Gaby, Eugénia, Ronald et Aldo... Les membres du bureau de l'association ACOPROF (Association des profs de français du Costa Rica)... Ce sont eux qui vont organiser le prochain séminaire qui aura lieu du 3 au 7 février 2014 et qui réunira des professeurs de français des Amériques...Un projet super passionnant auquel je compte bien participer.

Gaby est venue me chercher près de l'auberge en voiture avec Aldo... elle m'a emmenée chez elle où nous attendaient Eugénia et Ronald... C'était le jour d'une vidéoconférence pour préparer le séminaire et je suis arrivée pour le café...

 

 

   IMGP9322l'ambassadeur de France et Gaby lors de l'inauguration du séminaire...

 

C'est incroyable cette façon qu'ils ont de vous mettre à l'aise tout de suite... Là aussi on a discuté du projet et de ce que l'on pourrait y faire... Je leur ai proposé de voir si lors de ce séminaire on pouvait en profiter pour faire venir des jeunes français qui auraient déjà un contact avec une école ici... On s'est dit que ce serait bien aussi d'organiser un skype pendant ce séminaire, devant tous les participants, entre des plus jeunes... Et puis peut être que ça peut aussi être l'occasion de parler nature et d'aller vivre cette aventure dans le Forêt éternelle des enfants... Là aussi il y a pleins d'énergies et d'idées et là aussi on défend le français avec bonheur...


Gaby m'a raconté qu'en 1997, au moment d'un changement de gouvernement, ils avaient prévu dans les programmes d'éducation de développer en classe bilingue uniquement l'anglais. Quand ils ont appris cela à l'association, ils se sont dit que ce n'était pas possible de laisser faire. Ils savaient qui allait être le ministre et il savaient aussi que la maman de ce ministre était une francophile... Alors ils lui on demandé un rendez-vous, elle a accepté de les recevoir. Elle leur a dit qu'elle allait essayer de les aider mais qu'elle ne promettait rien. Elle en a parlé à son fils, qui du coup a accepté de recevoir les membres de l'association. Il leur a dit que ce n'était pas possible, parce que tous les programmes avaient été organisés, mais que si en une semaine ils arrivaient à leur proposer quelques chose, alors pourquoi pas...


Ils ont travaillé jours et nuits pour proposer un programme. Ils ont été aidé par des études qui avaient déjà été faites à l'université et qui leurs ont servi de support... Ils ont donné leur proposition et elle a été acceptée et c'est comme cela que le poste d'Olga a été créé au ministère pour mettre en place des classes bilingues de français...

 

J'ai passé deux heures avec eux qui sont passées trop vite, je reviens quand je veux et je voudrais tellement pouvoir les faire venir en France... Eux qui défendent cette langue parce que là aussi parler le français c'est une ouverture sur le monde et c'est construire la paix... Et puis aussi juste parce qu'ils l'aiment et que de pouvoir échanger avec un francophone c'est leur donner l'occasion de pratiquer et de mieux la maitriser... Et pour eux le français ce n'est pas que la France, c'est aussi tous les autres pays francophones, en Europe mais aussi en Afrique et sur les îles... Pendant huit ans 120 élèves se sont croisés sur les deux territoires pour créer des échanges...

 

 

5Art de la rue San José

 

Et puis j'ai aussi revu Lucrecia et Jérémie... On s'était donné rendez-vous au Marché central de San José... Un marché Ticos, typiquement Costaricien... Ils m'ont fait découvrir un tas de choses et ils m'ont offert une machine à café de voyageur qui se plie et se glisse dans le sac et la tasse traditionnelle fabriquée ici. Moi j'avais déjà acheté la chaussette que je pensais bien utiliser pour le reste du voyage... Je vous montrerai tout cela en fonctionnement... On a déjeuner sur le marché, le casado. Lucrecia veut reprendre ses études et faire un master en éducation pour la paix... Elle veut que je lui écrive une lettre pour le directeur, pour venir soutenir sa candidature et que je parle du projet que l'on met en place avec les enfants et les jeunes, pour venir expliquer en quoi cela peut venir aider à créer des liens et favoriser les échanges, les rencontres, la connaissance de l'autre et donc la paix...

 

1

 

Voilà ce dont j'ai eu envie avant de partir... Prendre du temps avec eux et vivre ces dernières heures avec leurs histoires, leurs rêves et leurs espoirs...

 

Et puis de l'espoir et des projets et de la vie, il y en a aussi dans les écoles qui participent en France et ailleurs...

Voici quelques belles réalisations... Il y en a d'autres que je vous présenterais dès que possible...

 

 

LYCEE CHARLES PEGUY à Gorges..

 

Son journal... Il y a un article sur le voyage, mais le reste est intéressant aussi pour découvrir ce très actif lycée de Gorges à 30 km de Nantes...

 

Ces panneaux réalisés par les 1éresSAPC

 

P1000179

 

LYCEE NOTRE DAME à Rezé

 

Ils m'ont envoyé une photo d'eux pour les fêtes et je sais qu'ils bossent aussi beaucoup sur les pays traversés... Et ils ont aussi mobilisé toutes leurs familles... Salut les jeunes... Bonne Année... Merci...

 

Seconde 8

Seconde 8 et Christèle leur prof...

 

 

COLLEGE SAINT ANNE A Rezé

La classe de 6ème B se réunit chaque vendredi autour de la documentaliste Rose Marie et ils commentent des photos que je leur envoie...

 

 Le fait de la semaine... Un exemple...

 

Et ils m'avaient aussi fait une surprise pour mon anniversaire...

 

mosaique.jpg

 

 

ECOLE MATERNELLE et  PRIMAIRE de Monnières

 

 

La chanson... "Y en a assez" vu de chez eux... Le vidéo projecteur ça fait bizarre...

 

 

Ce sont les grands de CM qui chantent mais les petits sont assis devant...

 

Et les échanges autour des photos pour les grandes sections de maternelle... Le lien

 

 

LE CENTRE DE LOISIRS de Vieillevigne...

 

Ils voient des Pépites partout...

 

DSCF4831

 

 


 

 

DSCF4834

 

Et il me manque le journal fait par les enfants de l'école de Vancouver sur le début du voyage... Je vous le rajoute dès que j'arrive à le télécharger...

Le centre de loisirs de Monnières aussi à fait une vidéo qui ne veut pas télécharger parce que trop lourde...

 

Merci... Merci... Merci à tous pour tout cela... C'est magique et tellement beau à vivre...

 

 

IMGP5284--2-.JPGGrenouille à yeux rouges Monteverde...

 

 

Et puis...


L'association Perspectives Voyageuses fête ses 1 an...

 

Nous l'avons créée avec Corinne, Marianne, Odile et Betty pour mettre en place ce projet le 21 janvier 2012... Elle vit avec tous ceux qui ont bien voulu y croire et si vous avez envie de renouveler votre adhésion ou nous rejoindre pour que ce voyage puisse se finir et que l'on puisse continuer à créer du lien, encore et toujours dans ce monde avec de nouveaux projets dont celui de 2014... Alors ce sera avec plaisir que l'on vous comptera parmi nous...

 

Vous pouvez ou adhérer en remplissant ce formulaire et en le renvoyant à l'adresse indiquée, le montant de l'adhésion est de 20 € mais vous pouvez choisir la somme que vous souhaitez donner... Vous pouvez autrement faire un paiement en ligne, un peu plus haut sur la droite de cet article...

 

D'avance merci à vous et merci pour votre fidèlité à ce voyage et pour tous vos témoignages, commentaires et encouragements.

 

Je pars donc dans quelques heures pour la Nouvelle Zélande... Le sac n'est toujours pas fait et je n'ai toujours pas cherché le premier hébergement...

Je vais perdre une journée après 30h de voyage... J'aurais 10h d'avance sur vous en France, 17h sur le Costa Rica et 19h sur Vancouver... Les échanges vont donc être moins faciles, mais j'ai très envie de vous faire découvrir ce travail autour de la culture Maori... Je devrais y rester un mois...

 

Très belle journée à vous et à très bientôt pour de nouvelles aventures éducatives dans ce monde...

 

Hasta Luego...

 

 

 

    Bonne année et merci aussi à mes entreprises sponsors de ce projet... Merci à vous...

 

logo 2   carte visite christele  FSCF-LOGO-loireatlantique1      Logo       maplemuse-large

Retour à l'accueil