Fauré Pavane Op 50 Armin Jordan

 

 

Vous avez fait quoi pendant vos vacances ?

Avez-vous fait travailler votre cerveau ?

L'avez-vous stimulé ?

Lui avez-vous permis de devenir plus créatif ?

 

 

IMGP5667.JPG

 

 

C'est reparti pour une nouvelle saison sur l'apprentissage...

Et oui ça commence très fort...


"Sciences sans conscience n'est que ruine de l'âme" disait Rabelais.

 

Avez-vous regardé cette émission sur Arte sur le Dopage du cerveau...

Je vous transmets le lien, et vous propose d'aller la visionner pendant qu'elle est disponible.

 

C'est le type d'émission qui pose la question des limites de la science, mais aussi de l'intérêt à savoir plus, toujours plus.

Connaitre le fonctionnement du cerveau peut amener à progresser dans la guérison de certaines maladies, dans la compréhension de difficultés que certains peuvent rencontrer, ou dans l'explication de nos différences à réagir fasse à certaines situations.

Ce qui me rassure en regardant ce type d'émission, c'est que les produits chimiques n'ont que très peu d'influence sur l'amélioration des compétences cérébrales sur les cerveaux sains.

Ce qui me rend attentive et très intéressée, c'est que l'on vous y explique aussi qu'un cerveau développé est plus à même d'aller vers celui qu'il ne connait pas socialement.

 

Le meilleur moyen de développer les compétences du cerveau c'est d'apprendre, c'est de lui donner des informations, c'est de le faire travailler.

Le cerveau retient grâce à une combinaison complexe d'informations et de crochets de ces informations. Pour mémoriser plus facilement, il faut permettre à chaque connaissance de s'accrocher à une image qui correspond à cette information.

Alors, vous me direz c'est plus complexe que cela. Bien évidemment, mais c'est un potentiel qui permet d'imaginer des méthodes d'apprentissages en fonction des acquis et des capacités de chacun.

Suivant le pays où l'on habite, suivant sa culture, son éducation, le système scolaire, la formation professionnelle, les connaissances seront acquises et utilisées différemment.

 

Peut-on parler d'apprentissage sans parler de cerveau, de culture, d'éducation, d'âge ?

Comment j'apprends ? Pourquoi j'apprends ? Qu'est ce que j'apprends ?

Nous ne pouvons pas non plus passer à coté des motivations, mais aussi des intentions.

 

SL385600

 

L'OCDE par l'intermédiaire du CERI ( Centre pour la recherche et l'innovation dans l'enseignement) a publié un document qui s'appelle "Comprendre le cerveau: naissance d'une science de l'apprentissage."

Un premier document datant de 2002 est disponible en PDF ici.

Sinon vous pouvez vous procurer celui de 2007 plus complet directement sur le site de l'OCDE ici.


Le chapitre trois de ce document parle de l'impact de l'environnement sur l'apprentissage.

"On ne nait pas homme, on le devient." Erasme

 

Dans un passage sur les interactions sociales il est dit:

" Les interactions sociales ont un impact direct sur la capacité du cerveau à apprendre de manière optimale. L'importance des influences sociales positives et leurs conséquences sur la physiologie et le comportement ont été établies...

...Il est absolument crucial de prendre en compte les facteurs sociaux qui déterminent le contexte émotionnel dans lequel a lieu l'apprentissage."


Et il y a aussi un encadré sur la musique (P 76) qui vient expliquer l'intérêt de jouer et d'écouter de la musique.

"Jouer de la musique requiert de mobiliser des capacités motrices et de coordonner les perceptions auditives avec le contrôle musculaire…

… En Allemagne, une étude par magnéto-encéphalographie a révélé qu’entendre une note jouée au piano active une plus grande surface du cortex auditif chez les musiciens que chez les autres, et que plus le musicien a commencé la musique jeune, plus importante est la différence observée (Pantev et autres, 1998).Les zones du cortex moteur correspondant aux doigts de la main gauche réagissent beaucoup plus nettement chez les violonistes (Pantez,  2003). Les structures motrices et auditives sont plus grandes chez les musiciens : un entrainement prolongé peut modifier la structure profonde du système nerveux.

… La neuroscience est en train de montrer que le cerveau dispose de circuits distincts pour percevoir la musique, la traiter, et en jouer. Jouer, écouter et composer de la musique met en jeu presque toutes les fonctions cognitives. Les scientifiques ont déjà démontré en quoi les émotions positives influencent l’apprentissage. Ils pensent à présent que la musique pourrait jouer le même rôle. D’autres études sur la possibilité de transférer dans d’autres domaines les bénéfices liés à l’apprentissage de la musique seraient fort intéressantes pour l’avenir."

"Mieux connaitre le développement cérébral et les émotions va faciliter la mise au point de stratégies de régulation émotionnelle adaptées aux différents âges…"

 

Est-ce que l’on va pouvoir aussi s’orienter en fonction de la structure de son cerveau et de son développement émotionnel ?  Pourrons-nous améliorer ses compétences pour choisir un métier ? Un musicien, qui ne devient pas musicien professionnel, il peut transférer cette compétence pour faire quoi ? La structure de notre cerveau peut-elle déterminer notre avenir scolaire, professionnel ? Pouvons-nous la transformer ?

 

Je ne répondrai pas à ces questions aujourd'hui, mais là encore se pose la question de la limite de la science... Pourrons-nous avoir ces informations et guider les compétences ?

 


SL385613.JPG

 

 

Adlai E, et Stevenson Jr ont dit:

"Si nous accordons quelque valeur à la recherche de la connaissance, nous devons être libres d'aller jusqu'au bout, ou cette quête nous mène."


Mieux connaitre les périodes d'apprentissage, mieux comprendre les interactions, les émotions, les différences culturelles.

C'est un travail interdisciplinaire, c'est le travail complexe sur l'individu dans son ensemble.

La compétence est la source de nos existences, elle nous façonne et nous construit.

 

Bonne rentrée à tous

Je pars sur le Festival de Théâtre de Blaye

Le théâtre a aussi beaucoup de vertus d'apprentissage.

Prochain article vers le 30 Août

 



Retour à l'accueil