BRAD MEHLDAU

John Boy

 

Deux articles dans le même journée, c'est jour de fête...

Le deuxième nous parle de ce qu'un ancien trader est allé apprendre dans le monde...

 

Et vous allez voir, c'est une série incroyable... Quand on réapprend le commerce... Celui de la proximité et des cultures...

 

 

images.jpg

 

  Le Resume


Conor Woodman peut être considéré comme un trader hors pair, l'un des meilleurs de sa génération. Il connaît la finance sur le bout des doigts et jongle avec les millions.

Il pense cependant qu'il s'est éloigné de l'essence même du mot commerce. Il décide d'exercer ses talents sur le terrain et quitte son emploi.

Avec en poche 25.000 livres sterling, fruit de la vente de son appartement, il parcourt le monde.

Voyageant sur les quatre continents, il visite 21 pays. Il s'autorise tous les types d'échange (animaux, minéraux, légumes,...) avec comme défi : doubler sa mise de départ et revenir à Londres avec 50.000 livres sterling.

Réussira-t-il son pari ?

 

Il est parti 6 mois et à chaque fois il nous explique comment il fait pour acheter et vendre de la marchandise, d'un endroit à l'autre du monde... Des chameaux, du vin, des chevaux, des pierres précieuses, du piment, du café, du thé, du bois...

 

Cette série a été proposée sur France 5 et est en rediffusion encore pour quelques épisodes...

Pas de redif directement sur leur site, ils n'ont pas acheté les droits, mais on la trouve en Anglais sur You Tube, ci-dessous le premier épisode (2 parties)... Même si vous ne parlez pas bien l'anglais vous pouvez comprendre... Les autres épisodes sont disponibles, aussi sur You Tube...

 

 

Episode 1 part 1

 

Episode 1 part 2

 

L'aventure commence au Soudan où l'on trouve parmi les plus fins et habiles négociateurs au monde : les marchands de chameaux.


Conor veut se mesurer à eux et acheter plusieurs de ces animaux pour partir sur l'une des plus anciennes routes commerciales le long du Nil. Mais rien ne va se passer conformément au plan initial et pour son second métier, Conor doit s'appuyer sur des anciens collègues pour ne pas connaître une nouvelle désillusion.

Il apprend qu'il y a de bons bénéfices à faire en achetant du café en Zambie et en le revendant en Afrique du Sud.

Le challenge semble plus facile mais une nouvelle fois le commerce international se révèle plus difficile sur le terrain que devant un ordinateur...

 

Le voyage de Conor en Asie se continuera dans d'autres épisodes à Delhi où il souhaite vendre aux Indiens 4000 bouteilles de sauce au piment d'Afrique du Sud.

Il poursuit son aventure par le commerce de chevaux et imagine qu'il pourra faire un joli bénéfice en achetant des chevaux dans l'ancienne république soviétique du Kirghizstan. C'est sans compter sur la roublardise des revendeurs.

Meurtri mais pas vaincu, il traverse la frontière chinoise où il investit 5000 Livres dans une pièce de jade et essaie de vendre sa cargaison de vin rouge d'Afrique du Sud aux nouveaux riches de Shanghaï...

 

Un jour il rentre en Angleterre avec dans ses bagages, pour sa dernière transaction, du bois...

 

Pas toujours très développement durable, mais une belle histoire sur le commerce et surtout, sur la rencontre entre les êtres de ce monde et leur capacité à échanger...

 

La semaine prochaine, je vous raconterai l'histoire de Magali, qui a vécu un an et demi à Toronto et qui est revenu en France (Nantes) un peu par la force des choses, mais avec un concept qu'elle développe grace à ce qu'elle a appris là bas...

 

 

 


Retour à l'accueil