PROKOFIEV

Symphony N°1 Op 25: I Allegro

Nicolaï MALKO

 

 

 

rentree-des-classes-2

 

 

 

Un petit article plein de bonnes intentions pendant que je cours dans tous les sens pour faire avancer les différents dossiers de la préparation de ce Tour du Monde...

De très bonnes nouvelles cette semaine, des contacts et des moyens...

Du coup on se détend un peu, même si la semaine n'est pas finie... et on parle humour... J'adore l'humour, surtout quand il est bien manié... Et j'en connais de très bons, je pourrai même dire des experts... Ils se reconnaitront...

 

Parlons humour

 

Décidément j'aime aussi beaucoup les éditoriaux de Christine Vaufrey. 


L'humour en classe ou en formation est un sujet important.


Se prendre au sérieux, donner du pouvoir au savoir, évaluer. Il y a dans l'apprentissage une part de stress, d'angoisse, il n'y a qu'à voir les réactions des parents dès la maternelle, soucieux de savoir si leurs gamins auront bien atteint tous les objectifs à la fin de l'année.

 

Avez-vous observé le regard et l'attitude des jeunes mais aussi des adultes quand ils entrent dans une salle de formation le premier jour. Cette petite tension perceptible, ce regard sur les autres, cette appréhension de ne pas savoir, de ne pas être à la hauteur, de...

 

Un enseignant ou un formateur capable d'utiliser l'humour, va permettre à ses interlocuteurs de se détendre un peu et d'appréhender les situations avec moins de stress. Voir de dédramatiser une difficulté d'apprentissage qui demande un peu de temps.

Alors oui il faut savoir le faire et ne pas blesser les gens. Comme le dit Christine Vaufrey, ces situations ne sont pas forcément faciles à mettre en place à distance, l'écrit ne donne pas le ton de l'humour et peut être très mal interprété.


C'est donc un outil à utiliser avec parcimonie, mais qui peut s'avérer très efficace avec certaines personnes qui l'utilisent pour se motiver. L'humour peut aussi se manifester sous forme de joutes, ou l'apprenant vient tester les formateurs ou les enseignants, mais certains adultes refusent ces jeux, ayant peur de se retrouver dans une situation inconfortable d'incapacité à y répondre. L'humour comme pour tout dans la formation en général est une mesure de respect mutuel. Jusqu'où je vais, jusqu'où j'autorise l'autre à aller. Il y a aussi des limites dans l'humour.

 

Je suis bien évidemment une adepte de ce style d'échanges et ceux qui ont suivi mes formations savent que je l'utilise pour venir leur donner l'occasion d'y participer. Parce que l'humour se partage et permet de créer des liens de confiance. Savoir rire tout en gardant la distance nécessaire à la situation. Et c'est certainement pour cela aussi, que je suis beaucoup plus à l'aise à l'oral qu'à l'écrit. Cet outil fait partie de ma manière d'être et l'écrit ne l'exprime pas suffisamment pour moi... Finalement je trouve que ce blog manque parfois d'humour... L'humour se jouant sur l'instant et étant révélé par l'action.

 

Et puis ce n'est pas possible avec tout le monde, il y en a qui ne comprennent pas l'humour, par manque d'habitude, ou parce que finalement ça ne les fait pas rire, nous n'avons pas tous envie de rire des même choses. Même moi parfois ça ne me fait pas rire... Surtout quand ce sont les autres qui en font sur moi... Mais non !!!...

Par contre, il y en a qui apprennent et qui finissent même par développer beaucoup de dextérité. J'ai aussi des noms...

 

Et l'humour dans le monde ça va donner quoi ? Nous ne rions effectivement pas tous de la même chose, je sens que je vais m'amuser...

 

L'humour s'adapte aux situations, et il est important de l'intégrer à ses méthodes. Parce que c'est aussi beaucoup plus agréable de vivre des journées ou l'on rit tout en apprenant. Et oui elle a raison Christine Vaufrey... C'est du sérieux... Je vous souhaite quelques bons moments de rigolade...

 

 

 

glasbergen_ecole_http.gif

 

Voici donc son Edito et le lien vers quelques articles...

 

Apprendre avec humour

Thot Cursus Formation et Culture Numérique

 

Rire à gorge déployée pendant un cours, cela vous est sûrement déjà arrivé, mais si, souvenez-vous... Ceci dit, il est rare qu'une telle situation résulte d'une intention de l'enseignant. Du côté des élèves, pas de problème, ils adorent faire rire leurs camarades, et même leurs professeurs. Le rire peut être vécu comme une défense devant des cours trop ennuyeux, ou trop compliqués. L'enseignant lui-même peut manier l'ironie ou l'humour pour capter l'attention de ses élèves et en faire des complices. Ce n'est pas à la portée du premier venu. D'où l'intérêt de se former avant de manier l'humour en classe, comme vous le verrez dans ce dossier.

Vous verrez aussi que certains enseignants n'hésitent pas à affronter les jeunes sur leur propre terrain. Voyez cet enseignant anglais, qui participe à des "rap battles" et en a même remporté une haut la main face à un jeune de 17 ans, signalant au passage à ce dernier qu'il n'était pas indispensable d'être vulgaire, raciste ou homophobe pour rapper correctement... 

L'humour est omniprésent sur Internet. Les pages de bonnes blagues ont été remplacées par les vidéos comiques qui se transmettent à la vitesse de l'éclair sur les réseaux sociaux. Une nouvelle génération d'humoristes en ligne est née; les Norman, Cyprien et autres manient volontiers l'autodérision, et chacun se reconnaît dans leurs faiblesses. Car nous adorons nous moquer de nos propres travers - à condition que quelqu'un assume le rôle de tête de turc comique à notre place. Cette stratégie est fréquemment employée pour nous faire corriger nos erreurs les plus flagrantes. 

L'humour est également utile pour faciliter l'approche d'un nouveau sujet apparemment compliqué et qui peut intimider. Pour cette raison, humour et sciences font bon ménage, comme en témoignent les ouvrages de vulgarisation scientifique pour les enfants.

L'humour crée de la proximité entre les protagonistes et, quand ses effets sont maîtrisés, un climat propice à l'apprentissage. Encore faut-il que cette technique dispose de supports suffisants pour être comprise. Il est difficile de manier l'humour dans la formation à distance. Les risques d'incompréhension, voire de maladresse, sont réels, surtout quand on n'a pas de contact direct, fût-ce simplement par la voix, avec les apprenants. Nous nous contenterons donc d'une communication détendue, de manière à ne pas froisser les susceptibilités - et encore plus, à ne pas passer pour des imbéciles.

Car décidément, manier l'humour pour apprendre, c'est du sérieux !

Bonnes découvertes, 

Christine Vaufrey, rédactrice en chef

 

 

 Lien vers quelques articles

 

 

 

 

 

 


 

 


Retour à l'accueil