L'ESPRIT CABANE

J'ai rencontré Gwen lors de mon Tour du Monde en 2012/2013 à Vancouver. Elle était à l'époque enseignante dans un lycée français, mais avait déjà enseigné dans des écoles canadiennes. Nous nous sommes rencontrées dans sa classe et avons échangé sur ses différentes expériences éducatives et chez elle en famille un soir. Elle a été à l'origine d'un début de réponse à la question "Pourquoi j'apprends, à quoi ça sert ?". Elle est la première personne qui m'a permis, lors de ce voyage, de développer et de réfléchir à l'idée des Cabanes.

Depuis nous avions gardé le contact et continué de parler éducation. Aujourd'hui elle vit et travaille à Montréal dans une école canadienne. Je lui avais proposé de venir me rejoindre ici pour que nous prenions le temps d'échanger sur nos projets et pour lui permettre de découvrir ce pays. Je lui ai demandé de me raconter son voyage et elle a accepté.

 

L'ESPRIT CABANE

J'ai toujours su que le voyage était un retour vers l'essentiel. Mais à ce point... Je ne l'imaginais pas.

Ne pas se poser de questions, ne pas se mettre de contraintes mais juste se nourrir de la culture de l'autre. Il était urgent que je retrouve cet état de bien être, que je brise ma routine qui m'enferme dans une dimension où l'impossible est la réponse à mes doutes.

Destination Costa Rica.

Le choix du pays s'est fait juste parce que Christine, voyageuse expérimentée, est en train de développer un projet Cabane là-bas et que je voulais partager un peu de son rêve et de son amour pour la nature.

Me voilà dans ce pays aux mille odeurs, mille saveurs, mille couleurs. Tous mes sens sont en éveil ! Je me laisse rapidement porter par Christine et son regard expert de photographe. Elle m'apprend à regarder la nature: une simple couleur devient une infinité de tons, un simple oiseau devient un être vivant dans un écosystème, un volcan devient une force majestueuse dans le paysage.

Je sentais que je vivais quelque chose d'unique et en même temps je ne cessais de regarder les panneaux publicitaires qui me donnaient une autre définition de ce qui est unique au Costa Rica: un saut à l'élastique à Monteverde, une tyrolienne au dessus d'une cascade ou encore une traversée de la forêt tropicale sur des ponts suspendus.

On est bien d'accord que ces types d'attractions touristiques ont des conséquences dramatiques sur l'environnement. J'en avais pleinement conscience mais cela ne m'a pas empêchée de vivre cette contradiction: satisfaire un plaisir personnel de sensation forte dans un lieu magique ou puiser dans mes valeurs écologiques et résister à la tentation.

Ce matin là, j'étais bien décidée à proposer à Christine d'essayer juste une fois, qu'une seule fois une de ces activités extrêmes ! Elle se questionne sur ce qui m'attire dans ce type de sensation sans réellement imaginer un seul instant que l'on changerait notre emploi du temps pour une telle aberration, à ses yeux. Effectivement, la journée était bien remplie puisque le projet Cabane était notre priorité. Nous roulions déjà vers un lycée où nous devions rencontrer David, un prof de français.

C'est à partir de ce moment là que j'ai vécu mes sensations fortes qui ne sont pas de l'ordre de l'adrénaline mais qui te font tout autant te sentir vivant : des rencontres époustouflantes avec des enfants qui avaient soif de découvrir qui tu étais, des sourires extraordinaires des costariciens, des attentions de toute part en commençant par le partage de leur petit déjeuner, une générosité à vous couper le souffle de David qui nous a consacré sa journée afin de trouver un terrain pour construire la Cabane, une rencontre exaltante d'une femme qui nous a partagé sa passion pour la nature et son projet de permaculture, une discussion vertigineuse en haut d'un arbre en mangeant des morceaux de canne à sucre fraichement coupée.

Le voyage est un retour à l'essentiel et Christine me l'a fait vivre pleinement.

C'est l'esprit même du projet Cabane, permettre à chacun de se découvrir dans ses contradictions et de lui permettre d'ancrer ses convictions.

Merci Christine de m'avoir offert un regard nouveau sur moi même et sur ce qui m'entoure. C’est cette expérience unique qui vous donne le vertige. C’est l’expérience Cabane.

Gwen

 

 

L'ESPRIT CABANE
L'ESPRIT CABANE
L'ESPRIT CABANE
L'ESPRIT CABANE
L'ESPRIT CABANE
L'ESPRIT CABANE
L'ESPRIT CABANE
L'ESPRIT CABANE
L'ESPRIT CABANE
Retour à l'accueil